Donald Duck, l’égérie boulet de Disney

Donald chez Toluki, vente pyjamas

Quasi indissociable de Mickey Mouse, de Daisy, de Dingo et de Picsou, Donald Duck est l’un des personnages fétiches de Disney. Colérique et grincheux, le canard enchaine les bêtises pour le plus grand plaisir des enfants.

A l’origine second rôle râleur de la star Mickey Mouse au milieu des années 30, Donald Duck prend progressivement du galon pour devenir l’un des piliers du trio star Mickey-Donald-Dingo, avant de mener une carrière solo à succès.

Un canard anthropomorphe

Donald Duck est un canard « humanisé » toujours habillé en marin, qui a débuté sa carrière dans l’ombre de la star de l’époque au sein des studios Disney : Mickey Mouse. De second rôle en apparition, Donald s’impose comme le contrepoint colérique et râleur de la souris rusée et policée. Au fil des mois, au milieu des années 30, ses traits s’affinent. De noir au début, il devient blanc, et ses ailes courtes deviennent des bras. Peu à peu, le canard sort de l’ombre pour devenir un personnage à part entière dans le bestiaire Disney. Il apparaît ainsi en solo dans une première bande dessinée en 1934, puis devient l’acolyte du trio Mickey-Donald-Dingo. C’est à cette époque que le personnage de Donald prend du galon sous la plume de l’illustrateur Carl Barks. Après 1938, les trois personnages apparaissent plutôt en solo et sont les stars de leurs propres séries. Les gags s’enchaînent du côté du quotidien de Donald et le rendent célèbre. Avec notamment l’adjonction d’une famille Duck, composée de Daisy, Riri, Fifi et Loulou, et bien sûr l’inénarrable Picsou, le canard croit encore en popularité. Pendant la seconde guerre mondiale, Donald fait partie des héros mobilisés pour la propagande de guerre.

 

acheter-pyjama-fille-donald

 

 

Carl Barks, le père spirituel de Donald développera ensuite entre 1942 et 1967, tout l’univers du personnage. Les années 1950 marquent la fin de la carrière cinématographique de Donald Duck. Le personnage poursuit pourtant sa carrière en trouvant une seconde vie dans les bandes dessinées européennes. Le canard change alors progressivement de look pour devenir plus moderne. En 1984, alors que Donald fête ses 50 ans, un jeu vidéo le mets en scène. Depuis, le canard se fait plus rare sur la scène médiatique mais son aura reste intact chez les petits et les grands.

La licence Donald Duck

Comme la plupart des stars de Disney, Donald Duck a bénéficié tout au long de sa carrière de déclinaisons sous licences aux Etats-Unis et dans le monde. Outre les oeuvres cinématographiques signées Disney, le personnage a été repris dans de nombreuses publications (magazines, bandes dessinées) en France, en Belgique, en Italie… Il est également apparu au générique de plusieurs séries télévisées en solo, ou aux côtés de ses comparses Disney (Couacs en vrac, Mickey Mania, la bande à Picsou, la maison de Mickey, etc) ainsi que dans de nombreux jeux vidéos.

On le retrouve aussi sur de nombreux jouets, peluches, linge de maison, vêtements, articles de papeterie, etc, mais contrairement à Mickey ou à Winnie l’ourson, le canard n’a jamais fait l’objet d’une ligne spécifique de produits dérivés chez Disney. Il garde ainsi dans la très grande majorité un rôle secondaire, aux côtés de Mickey, Minnie, Daisy, Picsou et compagnie.

A propos toluki