Indémodable, Astérix le Gaulois !

asterix

Né à la fin des années 50 de l’imagination du scénariste René Goscinny et du dessinateur Albert Uderzo, Astérix et son compère Obélix restent des héros incontournables chez les petits et les grands. Dans la Gaule d’antan, un village d’irréductibles gaulois dopés à la potion magique sème la pagaille dans l’organisation bien huilée de l’empire romain. C’est sur la base de cette histoire simple et cocasse que Goscinny et Uderzo ont tenu en haleine plusieurs générations de lecteurs !

L’histoire d’Astérix (et Obélix !)

En octobre 1959, dans le premier numéro du désormais célèbre journal illustré Pilote, de drôles de personnages décalés viennent secouer l’image classique des héros de l’époque. Ils portent des casques ailés et de belles moustaches. L’un est un gringalet futé haut comme trois pommes et l’autre un grand costaud un peu benêt livreur de menhir. Les deux sont Gaulois et vivent dans un petit village d’apparence tranquille. Leurs noms : Astérix et Obélix. Le décor est planté et pour pimenter l’histoire, les auteurs franco-belges, René Goscinny et Albert Uderzo imaginent de méchants ennemis (les Romains), et une potion magique qui rend invincible quiconque en boit une gorgée. Immédiatement Astérix le Gaulois connait le succès. De numéro en numéro, les lecteurs se passionnent pour l’histoire rocambolesque du village gaulois.

Très vite, les deux héros sortent de leurs pénates. Lutèce, Rome, l’Egypte, Athènes, Olympies, l’Espagne, la Suisse… Astérix et Obélix deviennent des globe-trotters ! Devenus des héros à part entière, ils ont les honneurs d’albums en série publiés chez Dargaud. Dès 1967, l’histoire du village gaulois est portée sur grand écran. En 1977, René Goscinny décède d’un arrêt cardiaque. L’avenir des gaulois s’assombrit mais Uderzo décide de reprendre le flambeau. Il crée les éditions Albert René après des démélés financiers avec Geaorges Dargaud. Les albums (et les dessins animés) s’enchainent. En 2011, Uderzo malade décide de passer la main à une nouvelle équipe. Il choisit l’auteur Jean-Yves Ferri pour écrire les prochains scénarios alors que les dessins sont réalisés par Didier Conrad. Au total, plus de 350 millions d’exemplaires des aventures d’Astérix ont été vendus en 107 langues !

Des personnages haut en couleurs

Outre Astérix et Obélix, le village gaulois recèle de nombreux personnages hauts en couleurs. Parmi ceux-ci l’on trouve notamment le chef Abraracourcix qui tient la vedette dans Le Bouclier arverne et Astérix chez les Belges, ou encore le barde Assurancetourix toujours ligoté en fin d’album, mais aussi le druide Panoramix, le chien Idéfix, Jules César. Du côté des femmes, Falbala (la fiancée non consentante d’Obélix) est assurément une figure, ainsi que Bonemine, la femme du chef Abraracourcix, ou encore Iélosubmarine, l’épouse du poissonnier Ordralfabétix.

Des produits dérivés à foison

Le succès planétaire des histoires d’Astérix a été largement relayé par les albums, mais aussi les adaptations cinématographiques, et les dessins animés télévisés des albums. Exploité sur tous les supports possibles (livres, disques 33 tours, mais aussi VHS, DVD, jeux vidéos), le village gaulois a également été largement utilisé sous licence en maroquinerie, papeterie, vêtements et accessoires, linge de maison, jouets, etc. Depuis 1989, les personnages d’Astérix sont également au c?ur d’un parc à thème qui leur est entièrement consacré en région parisienne (Parc Astérix).

A propos toluki