Le sac à dos, vedette de la rentrée en maternelle !

cartable pour la rentrée enfant

Ca fait plusieurs mois que vous vous y préparez psychologiquement car vous savez pertinemment que c’est une véritable étape dans la vie de votre petit loulou ! Eh oui, cris et pleurs vont être de la partie lors de cette journée de rentrée mais ne vous inquiétez pas, c’est juste une question de temps ^^.

Sachez entourer votre enfant de milliers de câlins et de propos rassurants puis n’oubliez pas l’essentiel : son petit doudou, un petit mouchoir qui sent bon Papa et ou Maman, un bon petit goûter, des vêtements de rechange, le tout glissé dans un sac à dos tout en couleurs à l’effigie de son personnage de dessin animé préféré ! Et vous verrez, au fur et à mesure que les jours passeront, c’est votre petit écolier qui vous rappellera à l’ordre si vous êtes en retard pour vous préparer le matin.

Comment bien choisir le sac à dos de votre petit ? Alors, déjà, il faut qu’il soit à la bonne taille, disons qu’il ne faut pas dépasser les dimensions suivantes,  35 cm x 40 cm,  pour que l’enfant soit bien à l’aise pour le porter. Car il voudra le prendre tout le temps avec lui, bien entendu ! Pas question que vous vous en chargiez ;).  Ensuite, il est préférable que les sangles soient suffisamment larges pour un maximum de confort et que leur longueur soit réglable. Leur solidité est à vérifier pour qu’elles ne lâchent pas en cours de route. D’ailleurs, un petit conseil, prenez lui deux ou trois sacs différents, ce ne sont pas les modèles qui manquent, surtout si vous vous adressez à Toluki, le spécialiste de la vente en ligne d’articles égayés par les vedettes des dessins animés, de Minnie à la Fée Clochette, de Batman à Spider Man, en passant par Peppa Pig et Paw Patrol.

Côté matière, pensez à la toile Nylon ou au polyester, lavable car à cet âge, les petites tâches sont plutôt fréquentes, chocolat par ci, peinture par là…

Allez, que la rentrée soit douce pour toutes et pour tous, surtout avec ce beau temps qui a l’air de bien nous aimer au point de ne pas vouloir nous lâcher, tant mieux  !

A propos toluki