Mes enfants, apprentis cuistots !

Les enfants en cuisine

La cuisine en famille est un moment privilégié pour partager des expériences, éveiller la curiosité et le goût des petits ! Marmots, à vos fourneaux !

A la maison, avant de passer à table, il faut cuisiner ! Et trop souvent les enfants sont écartés de la cuisine pour de faux prétextes : Trop dangereux, trop compliqué, trop salissant ! Stop aux idées reçues. Les enfants peuvent cuisiner « comme des grands » dès lors que la recette proposée est adaptée à leurs compétences débutantes et leurs gestes maladroits.

Des recettes adaptées

Cuisiner en famille doit être un moment de partage… des tâches ! En effet, pour intéresser les enfants à la cuisine, la recette choisie doit avant tout permettre la participation des petits (touiller, patouiller, malaxer, décorer) et des grands (peser, casser les œufs, lire la recette, surveiller la cuisson). L’idée bien sûr est d’adapter chaque tâche à l’âge de l’enfant pour mieux le responsabiliser dans ce qu’il fait, et ce, même si c’est une petite chose.

Clairement, si l’enfant bien souvent n’a pas la patience de suivre toute la recette, il sera fier d’avoir rempli l’objectif qu’on lui a fixé. Cet objectif doit être simple pour commencer, mais aussi et surtout ludique. Pas d’épluchage long et difficile qui va rebuter l’enfant mais plutôt des mélanges de plusieurs ingrédients, du remplissage de petits récipients, du lissage ou encore du tartinage. A chaque fois, la tâche doit être expliquée simplement pour que l’enfant comprenne bien, mais aussi replacée dans le contexte de la recette pour que l’enfant se sente entièrement partie prenante du plat en préparation.

 

nouveautes-pyjamas-enfant-super-heros

Comment donner aux enfants l’envie de cuisiner ?

Les enfants sont par nature curieux de tout et cela tombe bien. En leur présentant la cuisine comme une occasion d’apprendre de nouvelles choses, les enfants ne peuvent qu’adhérer. Et pour plus d’enthousiasme ? Commencez par les appâter par un plat qu’ils aiment. Un gâteau au chocolat, des crêpes, un milk-shake.

Le fait que la préparation du plat s’inscrive dans une occasion particulière (goûter d’anniversaire, chandeleur, repas avec toute la famille, etc), vient contribuer à renforcer encore l’adhésion. Et une fois le pli pris, les enfants vont en redemander !

Bien sûr, l’idée n’est pas de le faire cuisiner tout le temps : il faut que l’exercice reste ludique ! Petit à petit, l’enfant pourra aussi être mis à contribution pour faire les courses en amont de la préparation, mais aussi pour choisir la recette. Plus l’enfant sera impliqué dans toutes les étapes de fabrication et plus il se fera une joie de passer derrière les fourneaux.

 

A propos toluki